Agence d'attractivité de Moselle : OPA hostile ?

Il y a quelques jours, Patrick Weiten, Président du Conseil départemental de la Moselle et 1er Vice-Président de la Région Grand Est (Alsace Champagne-Ardenne Lorraine), lançait à grand renfort de communication, et sans ambiguïté sur son objet, une agence d'attractivité pour la Moselle. Alors même que, conformément à la loi NOTRe, les départements n'ont plus aucune compétence économique, celle-ci étant dévolue aujourd’hui aux conseils régionaux et aux métropoles. 

 

Lors de la Séance Plénière du 29 avril 2016, le Président du Conseil régional, Philippe Richert, a annoncé que « cette agence était en réalité l’agence d'attractivité de la Lorraine ». 

 

Cette affirmation est pour nous inacceptable ! 

 

Un département peut-il mettre la main sur un territoire qui dépasse ses frontières administratives ? Le Conseil départemental de la Moselle peut-il s’emparer des compétences de la Métropole du Grand Nancy ou du Pôle métropolitain du sillon lorrain ?

 

Une nouvelle fois, force est de constater que la Droite utilise les politiques régionales, non pas pour servir l’intérêt général des citoyens du Grand Est, mais pour servir les intérêts particuliers de quelques élus locaux.

 

 


Écrire commentaire

Commentaires: 0