Richert bafoue les règles démocratiques

Depuis le début de la mandature, les élus socialistes participent activement aux différents travaux de construction des politiques du Conseil Régional et sont force de propositions, notamment dans les domaines de l’économique et du transport.

 

Les politiques d’aménagement du territoire, ainsi que les politiques agricoles dont le plan d’urgence, sont la chasse gardée d’une Majorité à plusieurs visages. Dans ces deux domaines en particulier, malgré nos questionnements répétés en commissions thématiques, en commissions permanentes et lors de la dernière séance plénière – il y a moins d’une semaine –, nous obtenons ni réponse, ni groupe de travail, au mépris du respect du suffrage universel et de la démocratie.

 

La preuve à nouveau hier matin à Agrimax, lors la présentation de la future politique agricole et du plan d’urgence aux présidents d’organisations professionnelles, où Richert a décliné en détail les grands axes de sa politique agricole, ceci en amont et faisant fi de toutes présentations, débats et votes des élus du Conseil Régional du Grand Est !

 

Sous couvert de co-construction, la méthode Richert zappe le débat et le vote au sein de l’Assemblée Régionale. Cette méthode inacceptable, dénoncée par le Groupe socialiste du Grand Est, traduit les difficultés de Richert à contrôler les élus de sa Majorité et les divergences au sein de la Droite régionale.

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0