Modulation régionale de la TICPE : la Gauche responsable

Lors de la séance plénière du 21 octobre 2016, Christophe Choserot a fait la démonstration que le Groupe Socialiste était un groupe d'opposition responsable et constructif.

 

Seul le prononcé fait foi

 

"Dans cette délibération, vous faites le choix d’appliquer le taux maximum soit 0,73€/hl pour les supercarburants et 1,35€/hl pour le Gazole.

 

Monsieur le Président, je suis conseiller régional depuis 2010 et par conséquent j’ai déjà vu passer ce genre de délibération. Comme aujourd’hui, nous avons en Lorraine fait voter le même type de rapport.  Mais je me souviens, les murs de cette salle de délibération se souviennent aussi des grandes envolées lyrique du groupe d'opposition de l’époque emmené par Madame Morano.

 

Qu’est-ce que l’on n’a pas entendu de Mme Kuntz, Mme Gazin, Mr Gremilet, Mr Cherpion, Mr Jacques, Mr Bohl dans l’opposition de droite à l’époque. Les « …Vous prenez l’argent dans la poche des Lorrains... », « …Vous prenez les Lorrains pour des vaches à lait …».

 

On me souffle que l’on entendait même depuis les Ardennes Monsieur Warsmann dire la même chose, peut-être avec plus de virulence encore. Et aujourd’hui par miracle, je n’entends plus rien. Comme quoi !

 

Je veux ici, non sans malice, souligner les incohérences troublantes que vous montrez dans l’instant mes chers collègues de droite. Comme quoi le fait de passer de l’opposition à la majorité, vous fait changer votre logiciel de penser…de penser les politiques publiques.

 

Ce genre d’attitude ne grandit pas l’image des responsables politiques que nous sommes et soyez en sûrs je le regrette. Mais nous, nous ne changeons pas. Certainement parce que nous avons des convictions politiques.

 

Nous voterons donc en responsabilité cette délibération, Monsieur le Président.

 

Nous aurions pu faire comme vous, de la petite politique, faire du bruit, de l’agitation, avec un peu de chance même être repris dans la presse. Mais nous NON, vous vouliez avoir la définition d’une opposition responsable et constructive, Monsieur le Président, vous l’avez."

 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0