Le Budget Jeunesse 2017 dans la continuité des dispositifs existants

Brigitte Vaisse (57) a porté la voix du Groupe socialiste pour aborder le budget Jeunesse 2017.

 

Seul le prononcé fait foi

 

"Le Groupe socialiste se réjouit, qu'à l'instar de l'état qui en a fait une priorité déclinée à travers un grand nombre de dispositifs nouveaux (garantie jeunes, service civique, service militaire volontaire ,permis de conduire à 1 euro, etc.), le Conseil Régional consacre un budget spécifique à la Jeunesse.

 

Nous nous félicitons que les dispositifs qui ont fait leur preuve dans les anciennes Régions soient élargis à l'ensemble de la Grande Région et que vous n'ayez pas cherché à réinventer les initiatives mises en œuvre précédemment et répondant parfaitement aux attentes des jeunes avec lesquels elles ont été élaborées: Je veux citer les Parcours de réussite via le service civique, La plateforme Lo J.toit, le soutien à la création d'entreprise tel que mis en place en Lorraine avec DÉFI LOR, ou les dispositifs d'accès aux soins et de prévention. L'élargissement des aides aux mobilités à l'international et en particulier au transfrontalier est une décision stratégique dans notre région dont la spécificité est bien d'être la première région transfrontalière du territoire national. La démocratisation de l'accès à la mobilité internationale est une avancée que nous saluons. Pour l’anecdote, je ne pense pas qu'il y ait une volonté de discrimination lorsque je constate que dans les tableaux de synthèse des dispositifs présentés, les dispositifs anciennement alsaciens soient qualifiés comme des dispositifs élargis alors que les dispositifs C.A et Lorrains sont qualifiés de nouveaux dispositifs.

 

Nous aurions aimé un peu de clarté lorsque vous évoquez l'organisation des acteurs et des réseaux vous présentez un état des lieux mais on ne voit pas quel projet d'organisation va émerger ?

 

Toutes les politiques précédentes portaient valorisation de l'engagement des jeunes. Nous partageons ce souci et serons vigilants à la poursuite de cet objectif.

 

Sans discrimination dans les engagements ni de jugement sur leur qualité mais avec la préoccupation d’accompagner et respecter chaque jeune dans son projet et dans ses compétences, sans échelle de valeur qui distribuerait des bons points à certains et stigmatiserait les autres.

 

Des questions demeurent sur le Conseil Régional des Jeunes. Comment allez-vous vous y prendre pour avoir au sein de cette structure une vraie diversité, une vraie mixité, reflétant la réalité de ce que sont le jeunes de la région Grand Est , quelle que soit leur situation et les territoires où ils vivent. Avec une attention particulière portée aux jeunes dans les territoires ruraux et dans les territoires en dispositif " Politique de La ville" sans dogmatisme mais avec des actes plutôt que des initiatives qui ne seraient que de façade Le principe de la participation des jeunes à l'élaboration des politiques et dispositifs qui le concernent est un principe intangible. La mobilisation des acteurs de terrain, ML, CRIJ, Education Nationale et autres, sera indispensable.

 

Il serait intéressant d'intégrer les jeunes du CR au SPRO, dans les CA des ML et il serait bienvenu et respectueux du travail de ce conseil que soient clairement identifiées comme telles dans les propositions inscrites dans ce budget, celles qui émanent du travail réalisé dans les trois commissions de ce conseil régional des jeunes.

 

Nous voterons ce budget de la jeunesse car il est, pour une grande partie, dans la continuité des dispositifs existant précédemment tout en restant vigilants sur la réalité de leur mise en œuvre en 2017.

 

Merci de votre attention.

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0