Droit de réponse du Groupe à l'article " Donner corps à la filière matériaux " paru le 28 janvier 2017

 

Dans un article paru dans L’Est Républicain et le Républicain Lorrain,  signé de Laurence Schmitt, titré : " Donner corps à la filière matériaux " paru le 28 janvier 2017,   le Groupe Socialiste à la Région Grand Est s’est étonné de la déclaration particulièrement maladroite de la Vice-Présidente à l’innovation de Philippe Richert : « C’est la région Lorraine qui nous a laissé une Vallée Européenne des Matériaux en panne ».

 

 Nous  souhaiterions rappeler que la Vallée Européenne des Matériaux n’est pas un slogan, mais un écosystème construit sous l’impulsion de l’État et de la Région Lorraine en 2013 avec l’ensemble des partenaires Lorrains : Métropole du Grand Nancy, Metz Métropole, l’agglomération d’Épinal, Le Conseil Économique Social et Environnemental de Lorraine, les Départements Moselle, Vosges, Meuse et Meurthe et Moselle, les CCI, l’université, les EPST, les centres de transfert de technologie, les syndicats.

 

Cette dynamique a produit de nombreux résultats : l’arrivée en Lorraine de la plateforme de technologie du CEA (4 en France), un Institut de Recherche et de Technologie sur les Matériaux (2 en France sur cette thématique), l’institut Jean Lamour avec un équipement le tube Daum unique au monde, le laboratoire Metafensch, l’Institut Lafayette en collaboration avec l’université américaine d’Atlanta, la filière bois dynamisée. La Lorraine retenue dans un appel à projet européen sur les matériaux regroupant 5 pays (la Lorraine pour le versant français)… Mais surtout des projets collaboratifs avec des PME/ETI et des laboratoires pour placer la Lorraine comme lieu unique économique et académique dans le domaine des matériaux et de l’énergie avec à la clé des centaines d’emplois créés.

 

Dans une période où notre Région se construit et que nous devons faire région ensemble. Cette déclaration de la Vice-Pésidente est particulièrement maladroite et surtout insultante pour l’ensemble des partenaires.

 

 Il est temps de prendre enfin conscience des enjeux de l’ensemble des territoires de cette nouvelle Région Grand Est. Vous n’êtes plus la Vice-Présidente de la seule Région Alsace, vous êtes Vice-Présidente de la Région Grand Est !

Écrire commentaire

Commentaires: 0