Le Groupe Socialiste soutient la Manifestation de l'Intersyndicale des agents de la Région.

Antoine Homé s'est exprimé sur les revendications de l'intersyndicale du Grand Est

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le prononcé fait foi

 

"Mes chers collègues,

 

Je veux intervenir sur la situation que l’on a connu tout à l’heure et en même temps signaler que je trouve lamentable la tentative de récupération par l’extrême droite mais cela ne nous étonnera pas. Nous qui avons l’habitude du dialogue social, parce que moi aussi je suis un gestionnaire de ressources humaines, nous soulignons que c’est du jamais vu. Toute l’intersyndicale s’est mobilisée, je crois qu’il faut entendre, et vous l’avez dit Monsieur le Président, les légitimes angoisses du personnel. Nous prenons note qu’un dialogue va enfin se nouer. Nous l’avions quand même vu venir, nous avons senti monter ces inquiétudes et il a fallu qu’on en arrive à une situation que l’on vient de vivre. C’est quand même préoccupant. Je le dis sans esprit polémique mais il aurait fallu avoir sur ce point, une capacité d’anticiper puisqu’on avait senti, en discutant avec les agents, que l’approche était trop technique, que vous n’étiez pas assez proches de leurs préoccupations. Alors on l’a dit, sur différents sujets comme les régimes indemnitaires, le pouvoir d’achat, une gestion des ressources humaines plus proche, des remplacements qui ne sont pas effectués et je crois qu’il faut écouter tout ça. Je crois qu’il faut être aux côtés des agents. Il faut répondre aux angoisses des salariés.

 

 

Je voulais dire qu’il faut régir, au-delà de l’évènement d’aujourd’hui. Le groupe socialiste sera attentif afin que le dialogue social se noue, et je le dis sans esprit polémique, mais je crois vraiment qu’il fallait y insister.


Je vous remercie  "

Écrire commentaire

Commentaires: 0