Le Groupe Socialiste attaché à la présence humaine dans les gares et dans tous les trains

Lors de la Commission Permanente du 29 mai 2017 le Groupe Socialiste a voté contre le point 17CP-788 « Convention entre la Région Grand Est et SNCF Mobilités relative au financement de l'équipement de quatre points d’arrêt en prototypes d’automates de vente légers ».


Ce point découle de la convention passée entre le Conseil Régional et la SNCF, qui permet la mise en place de guichets automatiques et la fin de la présence obligatoire d’un contrôleur dans chaque train. Nous avions voté contre cette convention.


Nous avons rappelé que si nous comprenons la nécessaire modernisation du ferroviaire français, le tout dans un budget contraint, il est pour nous inconcevable que le personnel soit la variable d’ajustement.


Nous avons réaffirmé notre attachement à la présence humaine et visible dans les gares et dans tous les trains pour des raisons évidentes de sécurité mais également de service aux clients.


A l’heure du développement durable, nous devons avoir un service ferroviaire de qualité et qui incite les voyageurs à utiliser ce mode de transport plutôt que la voiture.

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0