P. Richert et sa Majorité de Droite freinent la cohésion sociale et territoriale du Grand Est !

 

Lors de la Séance Plénière de la Région Grand Est Alsace Champagne-Ardenne Lorraine du 29 juin 2017, les élus de l’Assemblée Régionale ont examiné les nouveaux dispositifs de développement économique ainsi que le compte administratif 2016 et la première décision modificative.

 

Philippe Richert et sa Majorité de Droite louent, haut et fort sur le terrain et dans la presse, leur bonne gestion de la collectivité. Cette bonne gestion se vérifie comptablement.

 

Mais force est de constater que cette bonne gestion comptable se répercute fortement sur la cohésion sociale et territoriale de la Région Grand Est.

 

Les élu-e-s du Groupe Socialiste ont observé un faible taux d’exécution des dépenses d’intervention (91 %). Le plus regrettable concerne l’aménagement des territoires avec près de 25 M€ inutilisés et l’action économique avec près de 38 M€ non utilisés.


Concernant les nouveaux dispositifs pour l’action économique, nous avions voté pour le SRDEII en pointant néanmoins des réserves. Force est de constater que celles-ci ne sont pas levées et cela ne présage rien de bon pour nos entreprises et nos territoires.


Nous émettons des craintes vis-à-vis :


•    De la gouvernance des politiques publiques où aucune confiance n’est faite aux territoires, car aucune contractualisation n’est prévue ;
•    Du lien social sur les territoires, avec une régression pour le monde associatif et particulièrement le financement des têtes de réseaux ;
•    De l’absence d’ambition concernant l’internationalisation et l’exportation pour nos entreprises ;
•    De la mobilité des travailleurs transfrontaliers ;
•    Du manque de lien entre l’entreprise et la formation, aucun croisement n’a été fait entre le SRDEII et le CPRDFOP.

 

A l’heure où notre territoire a besoin de collectivités territoriales innovantes et engagées, Philippe Richert et sa Majorité de Droite se replient sur les compétences obligatoires du Conseil Régional sans réelle stratégie pour les territoires et les entreprises du Grand Est.

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0