Développement durable : La Région manque de souffle

Joëlle Barat (08) est intervenue sur la situation en matière de développement durable 2017

Seul le prononcé fait foi

 

" Monsieur le Président, mesdames et messieurs les conseillères régionales et conseillers régionaux,

 

 

 

Vous nous présentez aujourd’hui ce rapport, qui se lit comme un roman fleuve, dans lequel  sont posés côte à côte des  schémas, des actions, des  dispositifs. Il s’agit d’un descriptif où  manque le souffle d’une politique transversale, globale, intégrée, au prisme duquel devrait se construire  l’ensemble de nos politiques régionales.

 

 

 

Il manque également un axe essentiel, demandé par la loi, qui est l’évaluation que nous vous demandons régulièrement. Vous vous y engagez pour 2018. Dont acte.

 

 

 

Se pose aussi, à la lecture de ce rapport, la question du travail avec les territoires et d’une contractualisation, qui permettrait d’affirmer ensemble cette volonté commune de ne pas mettre en péril la vie des générations futures, au travers des politiques que porte et soutient le Conseil Régional Grand Est.

 

 

 

La région devrait affirmer sa volonté de devenir Territoire à Énergie Positive pour la Croissance

 

Verte, et cela pourrait être un axe important et structurant d’une contractualisation que nous appelons de nos voeux.

 

 

 

La Région, cheffe de fil sur cette question, devrait être de manière beaucoup plus ambitieuse, à la fois, moteur, facilitatrice et coordinatrice. Il y a bien sûr un enjeu climatique pressant mais  cette question peut également être économique lorsque par exemple la production d’énergie devient source de revenus supplémentaires que ce soit pour des agriculteurs ou des communes.

 

Bref, un rapport d’activité ......sans vision globale ni structurante

 

Je vous remercie."

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0