Plus de réalisme pour l'agriculture dans le Grand Est

Jean-Marie Lalandre (88) est intervenu sur le volet agriculture du DOB.

Seul le prononcé fait foi

 

"Monsieur le Président,

 

Vous exposez un budget, à priori, en augmentation

 

Celui-ci était de 19.3 millions d’euros en 2017, vous annoncez 21 millions d’euro pour 2018.

 

Pour autant, deux exercices budgétaires, ont démontré qu’il y a bien loin entre vos paroles et vos actes. Et qu’il convient de comparer avec attention les inscriptions budgétaires et les taux de réalisations (-38 action économique, -25 Aménagement du territoire).

 

Pour preuve le fameux plan d’urgence 2016 : annoncé avec tambours et trompettes à hauteur de 5 millions d’euros.

 

Dans la réalité, ce plan d’urgence 2016 : j’ai bien dit plan d’urgence 2016, n’est réalisé à ce jour, en octobre 2017, que pour un montant de 883 948 euros soit un taux de réalisation de 18 % !!!

 

Par exemple le dispositif « année blanche » n’a été actionné que pour 104 exploitations, alors que le stock de demandes est d’environ 600 dossiers.

 

Ainsi si les 21 millions annoncés comportent le reliquat du plan d’urgence (4 millions) la somme réellement fléchée pour les actions 2018 n’est plus que de 17 millions.

 

Tout comme les agriculteurs, nous vous demandons, Monsieur le Président, moins d’effets d’annonces et davantage d’efficience.

 

Je vous remercie."

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0