SEM OKTAVE, un dispositif non abouti et a minima

Joëlle Barat (08) est intervenue sur la création du SEM OKTAVE.

Seul le prononcé fait foi

 

"Monsieur le Président, cher.e.s collègues,

 

La SEM OKTAVE, présentée dans ce rapport, est un outil fondamentalement utile, affichant une ambition qualitative importante : travaux envisagés aux normes BBC.

 

Cependant, ce rapport, tel que présenté lors de la commission thématique, nous apparait incomplet, et pose de nombreuses interrogations.

 

Tout d’abord, l’échelon local, permettant le travail avec les conseillers OKTAVE, est sous-estimé. De même n’apparaît pas l’aspect structuration, formation des professionnels : quelle organisation, quel budget ?

 

Le dispositif s’appuie sur les « Plateformes Territoriales de Rénovation Energétique », mais la Région n’en est pas couverte. Que prévoyez-vous pour aboutir à une meilleure couverture ?

 

Allez-vous vous appuyer sur les acteurs locaux, et si oui, lesquels, il en existe, avec des compétences confirmées, mais dont l’avenir est incertain au regard du désengagement régional vis à vis de ces structures et de la non évaluation de leurs actions. Quel travail avec les territoires afin de trouver les réponses pertinentes à la question de la lutte contre le changement climatique et la lutte contre la précarité énergétique ?

 

Le deuxième élément qui nous inquiète est la cible d’OKTAVE. Il s’adresse à un public de propriétaires privés qui ont déjà les moyens de s’offrir la prestation OKTAVE.

 

D’autre part, quelle sera l’articulation et la complémentarité avec les dispositifs existants, je pense par exemple au dispositif « Habiter Mieux ».

 

Quid des autres segments : copropriétés, quid de la lutte contre la précarité énergétique.

 

Le dernier aspect qui nous interpelle, porte sur la forme : la Région entre à minima dans la

 

SEM, et pourquoi envisager la sortie de la Région si d’autres collectivités entrent, pourquoi chercher à minimiser la part de notre collectivité dans la gouvernance ?

 

D’autre part, pourquoi y a-t-il un seul partenaire bancaire ?

 

Sur les propositions de prêts faites aux propriétaires : quelles négociations des taux, quelle mise en concurrence ?

 

Nous nous interrogeons sur la question du tiers financement direct par la SEM, n’ayant pas eu de réponse claire à ce sujet, lors de la commission thématique. Ce tiers financement direct permettrait une maîtrise totale du dispositif.

 

Bref, vous nous proposez un dispositif très intéressant, mais non abouti et dans une forme a minima.

 

Nous nous abstiendrons sur ce dossier.

 

Je vous remercie."

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0