Amendement : le Tourisme social en Grand Est demeure un combat d'AVENIR.


Amendement : Le Tourisme social en Grand Est demeure un combat d'AVENIR.

 

 Exposé des motifs

Considérant que le tourisme associatif à vocation sociale en France est d'abord le résultat de combats d'hommes et de femmes et d'engagements d'institutions, de collectivités, de syndicats, de comités d'entreprises, de multiples associations qui par leurs actions, promeuvent le droit au départ en vacances de qualité pour Tous.

 

Considérant que le tourisme social est également un atout de développement global. Il est déterminant en termes de retombées économiques, d'emplois pour la filière touristique et un acteur de l'aménagement du territoire au travers du prisme d'une plus grande inclusion et cohésion sociale indispensable à la consolidation de la Région Grand Est.

 

Considérant l'ensemble des bénéfices pour les habitants du Grand Est générés par le développement du Tourisme Social, il est impératif qu'il soit :

 

         -   Identifié clairement comme une ambition politique de la Région, vivier de l'attractivité et du rayonnement de la destination touristique du Grand Est.

            -  Inscrit comme un axe stratégique du futur Schéma Régional du Tourisme en Grand Est.

           -  Décliné en actions spécifiques avec les lignes budgétaires nécessaires et en adéquation avec les besoins exprimés par les têtes de réseaux qui concourent à son dynamisme et à sa notoriété.

 

Nous proposons les modifications suivantes dans le Budget primitif - Tourisme

 

Ajouter un tiret page 2 dans la liste « Les activités touristiques sont très diversifiées avec de réels points forts » : « -Tourisme Social » ;

 

Ajouter deux tirets page 2 dans la liste « Notre politique régional du tourisme, dont les objectifs sont identifiés ci-dessous, participe ainsi pleinement de nos grandes priorités d’action, qu’il s’agisse du rayonnement européen du Grand Est, de l’emploi, de l’équilibre territorial ou encore de la jeunesse » : « Accompagner le retour de l'opération « Premiers départs en vacances » pour les enfants et les séniors en situation difficile et les associations organisatrices de cette action d’envergure» et  « Soutenir la modernisation, la montée en gamme et la mise aux normes du parc d'équipements » ;

 

Modifier page 3 le premier tiret du I.2 comme suivi « des structures touristiques d’envergure (FROTSI, UNAT, AJA, Parcs et Jardins, Centre Mondial de la Paix, les structures mettant en place l’aide aux « Premiers départs en vacances », …) ».

Écrire commentaire

Commentaires: 0