Nouvelle baisse du budget d'aide aux communes : - 9 millions d'euros

Jean-Marie Lalandre (88) est intervenu sur Budget Primitif 2018 - Aménagement des territoires.


Intervention de Jean-Marie Lalandre


Seul le prononcé fait foi

 

"Monsieur le Président, Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs,

 

Voici déjà le temps de présentation du troisième budget de votre majorité, sur les 6 que comportera la mandature.

 

Cette fois, plus encore qu’en 2017, vous ne pouvez plus vous retrancher derrière des arguments tels que le maintien d’anciens dispositifs ou l’agglomération des trois anciens budgets.

 

Ce budget est donc l’aspect concret de votre réelle volonté politique dont nous allons débattre.

 

Vous vous êtes accoutumés à déclamer fréquemment une forte autosatisfaction. A un tel point où vous en êtes même arrivé, à l’instar de la méthode Coué, à une certaine auto-persuasion.

 

Revenons sur terre, examinons les faits et dressons un rapport d’étape.

 

Premier élément, la part que vous consacrez à l’aménagement du territoire ne représente que 3.5€ sur 100€ du budget régional.

 

Concernant l’Aménagement des Territoires, le compte administratif 2016 indique que 25 millions d’euros n’ont pas été consommés notamment en raison de critères trop restrictifs. Pour mémoire, nous avions déposé un amendement, lors de la Commission Permanente du 29 mars 2016. Nous voulions supprimer le non-cumul avec la DETR et la limitation à 1 200 dossiers recevables sur 4832 communes potentiellement éligibles.

 

Vous avez refusé cet amendement !

 

Lors du Budget primitif 2017, vous avez procédé à une diminution de 30 % du budget de fonctionnement. Vous aviez là aussi instauré des critères trop rigides.

 

Pour mémoire encore, nous avions déposé lors de la Session Plénière du 28 avril 2017 un amendement, visant à supprimer le nombre drastique et arbitraire de 15 équipements sélectionnés dans une liste INSEE. Cette clause pénalise de nombreux bourgs dont le rôle structurant ne peut pas être sérieusement contesté.

 

Vous avez à nouveau refusé cette amélioration !

 

Pour l’année 2018, vous programmez une nouvelle baisse de 9 millions d’euros.

 

Pour nous, l’Aménagement des Territoires est la pierre angulaire de l’attractivité de notre région, tant sur l’ensemble des secteurs économiques, qu’environnementaux et du bien vivre ensemble.

 

Aussi toujours désireux de bonifier les dispositifs nous vous proposerons, d’ici quelques instants, un troisième amendement à propos des Espaces Urbains Structurants.

 

L’aménagement du territoire mérite mieux que la politique de guichet que vous pratiquez depuis votre arrivée aux responsabilités. Nous demandons avec force, une véritable co-construction de la politique régionale avec l’ensemble des forces vives des territoires.

 

Compte tenu d’un troisième refus d’amélioration des dispositifs, d’une absence continue de mise en place, en amont, d’un véritable travail de partenariat avec les forces vives des territoires et enfin refusant fermement une nouvelle diminution du budget d’aménagement du territoire : nous voterons contre !"

 

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    lorichon (vendredi, 22 décembre 2017 15:54)

    Que penser des élus de la vallée du Rabodeau qui se laissent abuser sans réagir ?