Aménagement des territoires : Il est urgent de changer de méthode !

Lors de la Commission Permanente du 23 février 2018, les élus du Groupe socialiste ont dénoncé, une fois encore, la politique d’aménagement des territoires mise en place par la majorité régionale.


Cette commission permanente a démontré ce que nous dénonçons depuis plusieurs séances concernant les dispositifs d’Aménagement des territoires, qui sont soit trop restrictifs, soit absents :

-    Trop restrictifs : le dispositif de « redynamisation des bourgs structurants en milieu rural » impose la présence d’au moins 15 équipements de type intermédiaire selon la définition de l’INSEE. Ce critère exclut des bourgs qui sont pourtant structurants dans leur bassin de vie. Pour rappel, nous avions déposé un amendement dans ce sens en avril 2017 qui malheureusement n’a pas été pris en compte par la majorité régionale.

-    Absence de critères : le dispositif de « soutien exceptionnel à la vie associative des territoires », où l’intervention du Conseil Régional se fait en dehors de tout dispositif voté par l’Assemblée régionale, avec une opacité sur la sélection des dossiers retenus et sur les retours des dossiers rejetés.

Il est urgent de faire confiance aux acteurs de nos territoires en mettant en place une réelle contractualisation. Nous appelons la majorité régionale à changer de méthode pour un véritable aménagement de nos territoires. 

Écrire commentaire

Commentaires: 0