Electrification de la ligne Paris-Troyes : un jour sans fin…

Combien de fois a-t-on promis aux habitants des territoires concernés par la ligne 4 que l’électrification était gravée dans le marbre ? Toujours une fois de moins que l’annonce qu’elle était reportée…

Pour la énième fois, ce que l’on croyait acquis est à nouveau mis en question par les pouvoirs publics… Une fois encore, l’Etat manque à sa parole ou la diffère, ce qui revient au même.

 

 

Mardi 4 juin encore, en commission Transports et Déplacements de la Région Grand Est, Olivier Girardin, élu socialiste aubois, dénonçait les conditions actuelles de transport des voyageurs sur cette ligne soulignant l’extrême vigilance nécessaire à porter à ce dossier.

 

Pourtant, passant outre les arguties politiciennes sur la rengaine « avec nous, vous allez voir ce que vous allez voir », le groupe Socialiste, Républicain et Citoyen avait en responsabilité, accompagné la stratégie de la nouvelle majorité régionale de reprise de la ligne en contrepartie de l’assurance donnée par l’État de l’électrification…

 

 

Il avait simplement appelé à la prudence, la vigilance et l’humilité sur un dossier sur lequel tout le monde s’était cassé les dents quelle que soit ses options partisanes.

 

 

En cohérence, le groupe Socialiste, Républicain et Citoyen aujourd’hui soutient la position des exécutifs régionaux de droite qui ont manifesté leur colère vis à vis de la décision de l’Etat.

 

 

Il constate pour autant qu’à l’heure où le Gouvernement se gargarise des mots « contractualisation », « parole donnée », « faire ce que l’on dit et dire ce que l’on fait », la valeur de son engagement n’a que le poids tout relatif de l’encre nécessaire à le parapher… 

 

 

Avec tous ceux qui continueront à se mobiliser, les socialistes de la région Grand Est accompagneront et porteront toutes les initiatives visant à obtenir que la Ligne 4 qui relie notamment Troyes, Chaumont, Mulhouse cesse de fonctionner au diesel dans une France paraît-il engagée fortement dans la transition écologique.

 

 

Jamais nous ne renoncerons.

 

 

Pour le groupe Socialiste, les membres de la commission Transports et Déplacements, Pernelle Richardot, Brigitte Vaïsse et Olivier Girardin.

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0