Pacte Ardennes

Intervention de Joëlle Barat (08) concernant le Pacte Ardennes.


intervention de joelle barat

Seul le prononcé fait foi

 

" Monsieur le président, mesdames et messieurs,

 

Nous ne pouvons que nous féliciter de la signature de ce pacte Ardennes.

 

Il résulte d’un long travail collectif de concertation avec l’ensemble des forces vives de ce département.

Les actions présentées, validées et celles en attente de validation, vont très loin et s’accrochent au plus près des besoins de chaque territoire.

 

Nous ne pouvons que nous réjouir de l’impact économique et social que le déploiement de ces actions aura pour ce département qui souffre d’un chômage important et comme le rappeler Monsieur Warsmann, d’une baisse démographique importante.

 

Cependant, le financement peut interroger et soulève d’ailleurs quelques inquiétudes.

 

Sur les 50 Millions nécessaires à la déclinaison des actions présentées, 20 Millions doivent être injectés par l’état sur les 5 ans à venir. Et pourtant, l’état s’est désengagé de certains dossiers Ardennais, dont la région s’est alors emparée. Alors ces 20 Millions : en plus de ce qui est déjà prévu dans le CPER, ou autre, ou bien « recyclage » ?

Les 30 Millions restant seront injectés par les collectivités territoriales, dont la région.

 

Et ce matin, sur des ondes locales, Monsieur le Maire de Charleville Mézières, Boris Ravignon, émettait des réserves sur la capacité des collectivités ardennaises à pouvoir participer à ce financement : sans péréquation réelle, disait il, les moyens nécessaires à la bonne réalisation du pacte risquent de ne pas être au rendez vous.

 

Nous espérons que ces réserves se lèveront, et que l’état agira dans le sens d’une véritable péréquation afin que le pacte vive pour le bien des Ardennes, des Ardennaises et des Ardennais.

 

Monsieur le Président, nous voterons bien évidemment pour ce rapport."