Pour une présence humaine renforcée dans les gares et dans les trains

Pernelle Richardot (67) est intervenue sur les Orientations Budgétaires.


Intervention de Pernelle Richardot


 

 

Seul le prononcé fait foi 

 

Monsieur le Président,

 

Le 16 octobre dernier avait lieu à Saint-Pierre-sur-Vence un accident qui – sans les réflexes et le professionnalisme du conducteur – aurait pu être dramatique.

 

Faut-il le rappeler, il a dû gérer seul la procédure de sécurisation et (seul toujours) il a porté assistance aux voyageurs et ce, malgré ses blessures. 

 

En 2020, nous serons appelés à revoir la convention TER qui nous lie à la SNCF.

 

Au regard des enjeux de sécurité, d’un nécessaire renforcement de la qualité du service ferroviaire,

Après le récent rapport de l’inspection du travail d’Alsace demandant par courrier en date du 21 octobre à la direction régionale des TER de suspendre la circulation des TER avec un seul agent à bord,

Face aux enjeux climatiques et du développement durable, fil rouge de votre « plan Marchal » - pardon de vos OB -, et donc du renforcement nécessaire de l’usage du ferroviaire par un renforcement de son attractivité,

 

Nous vous demandons l’ajout (ou plutôt la réintégration puisque cette mention existait déjà en Lorraine et en Champagne Ardenne) de l’obligation d’avoir une présence humaine renforcée dans les gares et les TER.

 

Monsieur le Président, bien souvent votre VP cite l’Allemagne en exemple en matière ferroviaire, et bien un récent rapport démontre (si besoin en était) que le nombre d’usagers s’est envolé lorsque la présence humaine à bord a été renforcée. 

 

Demain, si le gouvernement ne se dégage pas complètement des responsabilités qui sont les siennes, vous ouvrirez par lot le capillaire voyageur à la concurrence. Celle – ci ne pourra se faire sur le dos des usagers, des personnels et de la sécurité. 

A défaut d’avoir accepté l’idée d’une régie publique, gage de qualité du service public, acceptez d’être exigeant sur l’humain." 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0