Pour une Région des Territoires

Hélène Colin (88) est intervenue sur les Orientations Budgétaires.


Intervention d'Hélène COLIN


 

 

Seul le prononcé fait foi 

 

Monsieur le Président,

Dans les orientations budgétaires soumises à notre assemblée, vous revendiquez l’inflexion de la politique régionale « vers un nouveau modèle d’accompagnement des territoires dans leur développement ».

Si l’on peut se satisfaire que la Région porte enfin en elle cette ambition de nouer un contrat avec chaque territoire qui la compose, pour respecter ses spécificités, la méthode que vous mettez en œuvre, souffre en revanche de deux limites sur la forme, d’abord :

- La première est celle du calendrier : agir de la sorte dès l’avènement du Grand Est et non pas 4 ans après sa naissance, aurait probablement aidé nos Concitoyens à mieux faire région, à mieux construire ensemble tout ce qui nous unit au plan régional.

- La seconde est celle des territoires avec lesquels vous souhaitez contractualiser… des contrats métropolitains et d’agglomérations avec 4 structures locales, puis les Pactes Villes moyennes avec 37 villes… alors que la Région compte quelque 5.197 Communes !

Alors, pour pallier ces lacunes dans la méthode, fidèles à notre vision d’une région plus proche, nous réitérons notre proposition en la matière, à savoir la mise en place de contrats de territoire, à une échelle qui respecte le principe de proximité, c’est-à-dire auprès et avec plus de 50 bassins de vie dans notre collectivité.

Ces contrats, déclinés en trois volets (développements durable, social et économique) seraient élaborés avec les citoyens, les élus locaux, les chefs d’entreprises, les associations, bref, toutes les forces vives.

 

Ils permettraient ainsi à la Région, de financer les projets retenus et priorisés sur chaque territoire, et cela simplifierait son intervention. Un tel maillage permettrait, en outre, d’interagir rapidement avec les territoires - cela pourrait être utile pour construire le CPER, par exemple. 

 

Voilà très rapidement notre proposition, simple, lisible, efficace, qui permet l’équité et la cohésion territoriale.

 

Si c’est cela que vous envisagez dans vos contrats de territoire avec les 149 EPCI, très bien, mais, à notre sens, le fait de cloisonner et dissocier chacun d’eux n’est pas pertinent en terme d’aménagement du territoire. De même, nous ne savons pas avec qui ils seront construits, avec quelle méthode et avec quel objectif ? Rien ne transparaît dans ce document et nous le regrettons !

 

Il est pourtant urgent d’agir pour appliquer dans notre Région ce que nous réclamons unanimement au plan national : une République décentralisée, une Région des territoires. Je vous remercie. " 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0