Budget Primitif : Relations Internationales et Transfrontalières

Jacques Meyer (51)  est intervenu sur le Budget Primitif 2020 en Relations Internationales et Transfrontalières.


intervention de Jacques Meyer


S

eul le prononcé fait foi:

 

« Monsieur le Président, Mesdames, Messieurs, Chers Collègues,

Dans ce rapport, nous examinons les engagements financiers dans le domaine de la coopération transfrontalière, européenne, et internationale.

Il convient de noter avec satisfaction que ces engagements sont en cohérence avec la stratégie voulue et votée par notre assemblée ( et que pour notre part nous avons soutenu).


Examinons rapidement les différents secteurs:

- La coopération transfrontalière est une vraie réalité, comme on le voit à travers les nombreuses initiatives qui existent et qui reflètent le dynamisme ambiant. Sans doute conviendra-t-il d'aller plus loin.
- concernant le Bureau Europe Grand Esta Bruxelles, nous espérons que les ambitions affichées vont se concrétiser rapidement car il faut accentuer la vocation européenne de notre Region.
- la coopération internationale décentralisée a maintenant atteint sa vitesse de croisière avec notamment l'appui efficace de l'agence GESCOD.
-L'ouverture à l'international par contre piétine, pour de nombreuses raisons dont plusieurs sont extérieures à notre institution. Depuis plusieurs années, nous réclamons plus d'actions, plus d'ambition. Espérons que 2020 verra nos espoirs réalisés !


Dans ces conditions, il est regrettable que le budget alloué, déjà bien modeste, ait été diminué. On voit là, dans ce cas précis, les conséquences de la volonté de l'exécutif de diminuer les dépenses de fonctionnements, volonté bien entendu que nous critiquons.
Mais , bonne nouvelle, on nous a annoncé la création d'emplois pour notre Bureau à Bruxelles.

 

En conséquence, bien que critiques que certains points, nous voterons pour ce rapport. 

Écrire commentaire

Commentaires: 0