Budget Primitif : Tourisme

Cléo Schweitzer (68) est intervenue sur le Budget Tourisme. 


Intervention de Cléo Schweitzer


 

 

Seul le prononcé fait foi 

 

« Monsieur le Président, mes chèr-e-s collègues,

Dans le Grand Est le tourisme se porte bien, cela a été dit : le nombre de nuitée marchande dans l’hôtellerie a augmenté de 8,2 %, les nuitées dans les campings ont augmenté de 28 % et le nombre d’emplois touristiques s’élève désormais à 92 000. Cela démontre que le secteur présente des opportunités pour le développement économique régional. Et pourtant nous devons accompagner ce tourisme avec vigilance. La préservation des espaces naturels, le développement équilibré du territoire, une adaptation et une anticipation aux enjeux climatiques sont autant d’axes que nous devons mettre en œuvre, au-delà d’un schéma de développement touristique.

Il y a pourtant des marges de progression possible et nous vous en proposons quatre :

-       L’écotourisme car les voyageurs et les touristes prêtent de plus en plus attention à leur empreinte sociale et écologique, ce qui influe sur les choix des destinations et produits touristiques jusqu’à rechercher parfois une offre de digital détox, une tendance qui séduit de plus en plus de touristes
-       Le tourisme handicap car si l’accès des personnes handicapées aux pratiques touristiques, appelées tourisme adapté est un champ dont nous sommes tous d’accord sur la portée éthique, c’est un champ qui est appelé à se développer avec le vieillissement annoncée d’une partie de la population
-       Le tourisme spécialisé sur des thématiques totalement innovantes et pas uniquement autour du vin, de la gastronomie et des quelques autres thèmes identifiés dans notre schéma régional mais comme dans tous les autres schémas régionaux de France…
-       Une formation nettement insuffisante notamment en langues vivantes alors que le tourisme se mondialise

Or vous nous demandez de voter un budget en baisse… Et peut-être encore plus inquiétant l’Agence Régionale de Tourisme ne semble toujours pas avoir trouvé sa place notamment dans son rôle d’accélérateur et notamment pour l’innovation et le digital, alors même que l’intelligence artificielle est déjà en train de révolutionner le tourisme ailleurs dans le monde.

Nous voterons donc CONTRE ce budget. »

Écrire commentaire

Commentaires: 0