Intervention de Jean-Pierre Liouville concernant les Orientations Budgétaires 2021

Monsieur le Président, chers Collègues

 

 

 

Nous sommes (encore), dans un contexte particulier, qui nous impose à nouveau de nous réunir en visioconférence et en nombre restreint, ce qui ne facilite pas le dialogue démocratique.

 

La commission Finances s’est réunie ce lundi en visioconférence.

 

Les OB nous ont été présenté par Marc Sebeyran et Monsieur Nollet, Vice Président de la commission Finances du CESER, nous a présenté la position du Ceser.

 

Comme d’habitude, il y eut peu de questions, les participants se réservant ou affûtant leurs arguments pour la plénière de ce jour.

 

Je vais donc en profiter pour formuler quelques remarques, à titre personnel, compte tenu que ce sont, sans doute, les dernières OB de la mandature et que le Président de commission que je suis, intervient peu, par nature dans le débat.

 

 

 

Ce document, volumineux, entre dans le détail d’un certain nombre de propositions. Il est réactif car il intègre des mesures votées lors de la dernière plénière de novembre. Cela a été rappelé.

 

 

 

Néanmoins, sur certains sujets, le document est plutôt discret.

 

Je prends le thème des Aéroports. Seulement 3 lignes pour indiquer que la Région soutiendra les Aéroports !

 

« un peu court », dirait Cyrano de Bergerac !  La preuve, une motion initiée par votre majorité, et à laquelle le groupe auquel j’appartiens, adhère, rappelle entre autres quelques vérités et exigences.

 

Mais permettez au Lorrain que je suis, de parler particulièrement de celui de Metz-Nancy Lorraine.

 

 

 

Certes il est en difficulté, comme d’autres, compte tenu de la période que nous avons vécue et que nous vivons encore.

 

Mais l’actualité récente en Moselle fait état de l’intérêt marqué, par le Conseil Départemental à cet aéroport.

 

Pouvez-vous nous dire si les contacts ont été pris en vue de sauver cet aéroport ?

 

Même si je trouve très important que le CD 57 s’intéresse de près au devenir de cet aéroport, je note que depuis l’existence de cet aéroport, le CD 57n’a pas, à ma connaissance, manifesté beaucoup d’enthousiasme à développer la zone économique autour ! `

 

Mais il n’est jamais trop tard pour bien faire. Quelques éclaircissements de votre part seraient de nature à nous rassurer sur le devenir de cette infrastructure.

 

 

 

Concernant le Personnel et je remercie une nouvelle fois Laurent Burckel de sa présence et de son intervention en commission Finances ; S’il nous a expliqué comment le télétravail était effectué actuellement et comment il deviendra partie intégrante dans l’organisation du temps de travail, il existe cependant des agents qui ne peuvent le faire et je pense bien sûr aux agents des lycées.

 

Il semblerait qu’il y ait jusqu’à 400 agents qui, en raison du covid, ne sont pas actuellement sur leur poste de travail.

 

Et que cela n’aurait donné lieu à aucune embauche pour les remplacer !! Etant donné le contexte sanitaire dans les lycées et le surcroît de travail que cela occasionne, nous sommes quelque uns à être sceptiques ! Ce que nous savons d’un certain nombre de lycées, c’est qu’ils souffrent beaucoup du non remplacement des agents absents.

 

Je partage les inquiétudes du Ceser quant à la réduction annoncée de 11% sur les dépenses liées à l’Administration régionale, même si une grande part est liée à la réduction logique des frais de déplacement.

 

 

 

Enfin si nous sommes sensibles et que nous soutenons les aides accordées au milieu associatif et culturel, je voudrais venir sur une aide spécifique accordée au milieu du Cinéma et sur le rachat des murs des petites salles avec la collaboration de la Banque des Territoires.

 

Sans doute que cela pourra en aider certains, mais je crains malheureusement que beaucoup de salles de cinéma ne se relèvent pas de la crise actuelle.

 

Un cinéma, pour vivre, a besoin de diffuser des films et surtout a besoin de les diffuser avant leur sortie en vidéo et sur les plates formes numériques. La décision récente de plusieurs Grands Majors américains de diffuser simultanément, sur leurs plates formes et en salles, les nouveaux films, risque de porter l’estocade aux petites salles et aussi contribuer à l’affaiblissement de l’offre culturelle en milieu rural et/ou suburbain.

 

La Région n’en porte pas la responsabilité, je vous rassure Président, mais sera sans aucun doute sollicitée, c’est un chantier je crois à moyen terme.

 

 

 

Pour terminer mon propos, je voudrais faire état de ce qui pour mon groupe est un manque, dans les OB. Je rappelle la proposition que mon collègue Jacques Meyer avait faite lors de la dernière plénière : la création d’un fonds pour les « oubliés des mesures d’aide », à savoir ceux qui passent par les trous de la raquette ?

 

Espérons que le budget 2021 en tiendra compte.

 

Je vous remercie